On connait tous des gens qui ont ce qu’on appelle « du baratin », du bagout, cette grande facilité de paroles : ils nous font croire ce qu’ils veulent et sont soit des séducteurs soit des manipulateurs.

Naissance de l’hypnose conversationnelle

Depuis les recherches et les travaux de Milton Erickson (1901-1980), l’hypnose est utilisée lors de simples conversations ou lors de séances formelles à but thérapeutique.

Ce médecin, psychologue et psychiatre qui a dédié sa vie à l’exploration de l’esprit humain, fut le premier à pouvoir réaliser de profonds et vrais changements en utilisant l’Hypnose indirecte et conversationnelle.

Rien que cette expression « Conversationnelle » en dit long car le langage utilisé est loin de l’analytique, des mots précis et rationnels.

Aujourd’hui, il existe une formation en hypnose conversationnelle. Vous pouvez déjà découvrir le sujet gratuitement au travers de sites approfondissant le sujet.

Hypnose Ericksonienne ou Hypnose conversationnelle ?

Une des différences majeures avec l’Hypnose Ericksonienne, qui a un but thérapeutique, est qu’elle n’implique pas de transe hypnotique “visible” : il s’agit d’aider avec une « simple » conversation mais riche de mots positifs.

La personne n’est donc jamais en état hypnotique même si tout le « modèle Erickson » est employé et vous l’imaginez, cela est très utile lors d’une séance de coaching sportif ou un meeting politique par ex.

En Hypnose Conversationnelle, la personne entrera en transe, dans un état de conscience modifié qui n’est ni de l’éveil ni du sommeil, mais sans se rendre de comment cela se produit et tout en étant consciente que cela arrive.

A partir de là, la séance se poursuit exactement comme n’importe quelle séance d’Hypnose.

Pour approfondir vos connaissances : https://hypnose-conversationnelle.com/formation/.

A quoi sert l’hypnose conversationnelle ?

Tout simplement à influencer son auditeur, sa cible et à communiquer avec l’inconscient de celle-ci sans qu’elle ne s’en aperçoive.

Le but est de changer l’état d’esprit et conduire le patient vers des états productifs et positifs, en utilisant des expressions telles :

  • Vous êtes certainement conscient que …
  • C’est comme si …
  • Si cela vous convient …

Comment fonctionne l’Hypnose conversationnelle

Beaucoup pensent encore que pour résoudre un problème, il faut réfléchir encore et encore et pendant des heures, voire des jours et des jours alors que l’inconscient décide très vite d’agir d’une certaine manière. Non ce n’est pas l’intellect qui est aux commandes mais notre inconscient.

Donc le but de l’hypnose conversationnelle est de se servir du langage non verbal, corporel, et d’utiliser des mots et des expressions qui procéderont au changement grâce à des symboles cachés, des informations que l’on veut que l’esprit utilise,  car l’être humain a en fait tendance à ne se concentrer que sur ce qui est à la surface : l’hypnose conversationnelle « occupera » ainsi cette partie consciente en reproduisant des postures similaires, en employant certains mots et expressions, alors que les « directives » toucheront l’inconscient « ni vu ni connu » : c’est donc l’information qui a de l’impact, information distillée par trois canaux primordiaux.

  • Pendant la conversation on désactive l’hyper-vigilance pour faire tomber toutes les barrières de résistance. Bien sûr, il est primordial de capter l’attention, toute l’attention, en maintenant l’intérêt de l’auditoire. Peu à peu, on renforce la connexion et on fait appel à l’imaginaire pour conduire à l’inconscient, de même qu’on utilise aussi la confusion pour saturer le mental en posant par ex. des questions qui n’ont aucun sens.
  • Il faut à la fois observer et coller à l’interlocuteur, non seulement sa posture (se tient-il droit ou courbé, les jambes croisées ou étendues, sa voix est-elle forte ou douce et lente ? et son sourire ? …) mais aussi ses mouvements (croise-t-il les bras ou a-t-il tendance à se toucher les cheveux ? etc.)
  • Et puis les métaphores, les images utilisées dans les histoires hypnotiques sont, elles aussi, un moyen puissant d’influence et de persuasion. Car on les utilise pour leur pouvoir de changer la façon de voir le monde qui nous entoure, à la fois dans le point de vue mais aussi dans le comportement.

L’hypnose conversationnelle, pour qui et pour quoi ?

Il s’agit d’un langage d’influence pour parler émotions et éloigner tout facteur critique : par l’imagination et toutes suggestions « cachées », le but est de parvenir avec discrétion à l’atteinte de l’objectif, ce qu’on nomme « la communication d’influence » ou « la soumission librement consentie ».

Hypnose MartignacVous l’imaginez bien, voilà une technique qui permet d’obtenir des résultats surprenants en thérapie, coaching, leadership, management, négociation, enseignement, politique, et même dans un but de séduction d’un nouveau partenaire.

L’hypnose conversationnelle peut se révéler utiles dans divers domaines de développement personnel et thérapeutique pour mener au changement par une communication à la fois riche, efficace et motivante.

Enfin pour chacun de nous, l’hypnose conversationnelle est une compétence qu’il vaut posséder car elle rend l’argumentation beaucoup plus efficace lors d’une rencontre, d’un discours, d’un échange, dans le but d’un changement d’état d’esprit de notre interlocuteur.

L’Hypnose Ericksonienne et Mots’Art by Martignac

C’est une thérapie qui est aujourd’hui de plus en plus fréquemment utilisée pour guérir des maux comme l’angoisse, les addictions. C’est aussi un formidable moteur pour atteindre de nouveaux buts, maigrir, prendre confiance en soi, savoir se concentrer, etc.

C’est en fait un état « naturel » que vous vivez sans le savoir tous les jours : vous marchez, vous conduisez, vous faites tellement de choses « inconsciemment ». C’est l’inconscient qui régit les battements de votre coeur, votre respiration, ou qui lace vos chaussures. C’est dans l’inconscient que se nichent imagination, créativité, émotions, souvenirs, etc. D’où sa puissance, sa force car il fonctionne comme un ordinateur sauf que … il ne sait rien du raisonnement ou de la logique ! Ainsi l’Hypnothérapie Éricksonienne, qui s’adresse à cet inconscient sous forme d’images, de métaphores, permet d’effacer les anciens schémas qui sont obsolètes et qui nous desservent, tous ces ressentis et émotions que nous avons accumulés, au point de devenir des croyances, des fausses croyances et pire encore : des vérités. Elle efface ce qui n’est pas vous pour remettre dans la lumière toutes vos ressources, vos qualités.

En fait,  l’Hypnose Éricksonienne telle que je la pratique, permet de reprogrammer qui on est réellement pour transformer enfin une réalité qui ne convient plus. Vivre l’expérience de l’Hypnose Ericksonienne avec moi c’est aussi réapprendre à vivre en toute Conscience et en toute Présence de Soi : être et vivre l’instant présent, être acteur et leader de sa vie personnelle et professionnelle avec succès et joie : être en Confiance en Soi et en Estime de Soi comme cela peut-être voter choix d’Hypnose pour maigrir.

En conclusion

L’Hypnose conversationnelle sait jouer ainsi de son influence positive mais peut être utilisée à des fins négatives et manipulatrices puisqu’elle apprend à suggérer et à influencer l’esprit inconscient d’autrui.

Ainsi, la différence entre influence, séduction, leadership et même manipulation n’est que dans l’esprit de celui qui la pratique : quel est son objectif, son intention ?  A chacun de savoir reconnaitre le bon de l’ivraie.

Et l’Hypnose Ericksonienne telle que je la pratique est une mise à jour de Soi pour remettre en lumière le meilleur de Soi loin des peurs et des jugements.

error: Content is protected !!