Parler d’Hypnose pour arrêter de fumer ou maigrir c’est courant, mais ses bénéfices dans des domaines plus intimes et confidentiels que celui de la sexologie, on connaît moins et on en parle peu et pourtant …

TROUBLES DE LA SEXUALITÉ

On ne peut se leurrer, les troubles de la sexualité sont bien réels et peut-être même plus fréquents aujourd’hui, et de toute façon on en parle plus. Cela ne veut pas dire que tous les hommes en parlent pour se soigner !

Sur une des dernières études lues, et sur 5100 hommes, près d’un quart souffre de troubles d’érection entre 18 et 70 ans, et près d’un homme sur deux au-delà de 45 ans. En fait, de 2 à 3 millions d’hommes en France … et je ne parle pas de panne sexuelle bien sûr. Un problème bien réel !

L’origine peut être médicamenteuse, ou une conséquence d’une maladie ou d’une opération chirurgicale, ou de prise de drogues, alcool, …, voire d’origine hormonale. Mais l’anxiété, la peur de l’échec, les conflits et la mésentente dans le couple ?

Bien sûr le mythe de la puissance masculine est loin de s’éteindre : un homme, un vrai homme, est forcément courageux, viril, puissant …

HYPNOSE ET TROUBLES DE L’ÉRECTION

J’en rencontre des hommes qui crient « au secours, aidez-moi, je ne bande plus depuis … et ma femme ceci et ma femme cela … »

On peut aussi en parler de leur femme parce qu’elle parle si peu d’elle-même et de cette souffrance face au manque de sexe au point de s’en faire une raison.

Je connais ainsi plusieurs femmes qui, à 35 ou 55 ans, n’ont déjà plus de rapports sexuels avec leur compagnon : ont-elles pris le temps et le courage d’en parler avec lui ? Et lui, que dit-il ? Peut-être même n’a-t-il pu « avouer » son impuissance et demander dans un premier temps son aide, avant d’aller consulter … quand il décide de consulter …

Et puis, si l’homme et la femme passaient au-delà de tous les stéréotypes sociaux, religieux, familiaux etc. et de toutes les injonctions au plaisir sexuel entr’autres ?

Réapprendre à exprimer ses besoins, ses sentiments, son désir intime, loin de la peur d’être jugé, en étant toujours plus près d’une relation d’amour, car la sexualité est présente à tout âge : ouvrir les portes à tous les non-dits, à l’expression de ce dysfonctionnement, à l’intérieur du couple puis bien sûr chez un sexothérapeute. Je sais que cela n’est pas forcément évident mais il s’agit de parler de soi au plus profond de son intimité mais cette démarche est un engagement vers soi, un acte de respect de soi et de sa propre nature humaine.

Hypnose Martignac

@ Nick Shuliahin.

Oser en parler est un grand pas posé en avant, un pas vers soi !

Personnellement, 1 ou 2 séances d’Hypnose ont balayé ce trouble (s’il n’est pas organique) chez les hommes qui m’ont demandé de l’aide. L’Hypnose paraît être une baguette magique tant elle est loin des médicaments, loin de la violence, de la culpabilité voire de la honte, d’autant que je donne mes consultations à distance par Skype, FaceTime, Messenger ou autres médias, ce qui assure de n’être pas vue en salle d’attente par ex.

En fait, l’Hypnose c’est tellement simple que mes patients en sont déroutés ! Simple car rapide, indolore, efficace.

Simple car elle permet de se redécouvrir en ayant un autre regard, aimant et positif sur soi. Aucun jugement, une déprogrammation douce de toutes les croyances imprimées dans l’inconscient afin que le changement désiré s’installe pour redevenir partenaire à l’intérieur du couple mais aussi à l’intérieur de soi : réconcilier corps et tête qui ont toujours été accrochés l’un à l’autre, mettre de la douceur et du détachement dans la relation à l’Ego en comprenant que le désir sexuel, la libido c’est vraiment dans la tête mais que l’inconscient sait mettre des bâtons dans les roues !

HYPNOSE et MOTS’ART BY MARTIGNAC

Quand un homme vient me confier ses problèmes d’érection, il exprime toujours son besoin de combler sa compagne comme s’il vivait un challenge … “Je bande donc je suis” !
Hypnose MartignacC’est vrai, la pression est forte de toute part, éducation des garçons “Tu seras un homme, mon fils”, rencontre amoureuse “avec le prince charmant”, société qui nous veut toujours au taquet du meilleur, etc. etc.
Ils sont très nombreux à vivre ce trouble sexuel et une étude montre que sur 5100 hommes de 18 à 70 ans, ils sont environ 1/4 à en souffrir et la moitié au-delà de 45 ans.
Il y a les hommes qui en parlent et trouvent les solutions, il y a ceux qui n’osent pas en parler même en couple, et il y a les femmes qui se sentent délaissées et mal aimées … Sont-elles au moins au courant, moins attentives ?
En tout cas, l’Hypnose permet de sortir de tout cela quand il ne s’agit pas d’un problème organique bien sûr.

Cet article met en lumière cette pression vécue par l’homme au sujet de sa puissance ou de son impuissance.
https://soirmag.lesoir.be/…/2018-11-08/je-bande-donc-je-suis

error: Content is protected !!